Visiter le fort de Bregançon, une résidence présidentielle

Perdu dans un coin de la commune de Bormes-les-Mimosas, le fort de Brégançon est situé en bordure de la mer Méditerranée. En 1968, le fort de Brégançon était la résidence du président de la république. C’est un château perché sur le haut d’une roche, à plus de 30m du sol. Il a su marqué l’histoire de la république française, car il était le lieu par excellence où  étaient logés les vicomtes et tous les présidents de France depuis 1968. Il est donc pleins de secrets.

Un stratégique dans la politique française en 1968

Le choix du fort de Brégançon comme résidence présidentielle ne s’est pas fait au hasard. La situation géographique de ce fort fait de lui un lieu stratégique pour les troupes militaires françaises. En effet, Brégançon au temps de Napoléon Bonaparte, faisait office de lieu de ravitaillement où les troupes françaises pouvant se ravitailler en poudre à canon. L’empereur a construit à cet endroit de nombreuses pièces pour garder l’artillerie pour son armées.

Lorsque ce fut le tour de Georges Pompidou de diriger la France, le fort ne servait qu’à des fins purement personnelles. Ce président s’y rendait pour ses vacances. À Brégançon, de nombreux présidents se sont succédés et ont chacun utilisé le fort de Brégançon chacun à sa manière et en fonction de sa politique de gouvernance. Les Président Georges Pompidou, Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Ce fort est donc fortement encré dans l’histoire politique de la France et dans les mémoires de tous les français.

Charles